CYCLOTOURISME EN TOSCANE – ITINÉRAIRES ET PARCOURS

La beauté du territoire, de ses nombreux parcs et oasis naturelles, les plages enchanteresses adossées à des pinèdes, font du Village touristique de Poggio all’Agnello une destination particulièrement appréciée pour le cyclotourisme en Toscane. Voici quelques itinéraires de vélo de route et mountain bike ainsi que les attractions paysagères de la Côte des Étrusques.

VACANCES TREKKING EN TOSCANE – POGGIO ALL’AGNELLO

Le territoire de la Côte des Étrusques toscane a tant à offrir aux passionnés de trekking, ou tout simplement aux amateurs de promenade, avec ses plages de sable fin, ses oasis naturelles, ses parcs boisés et sa nature préservée.

LE PARC DE POGGIO NERI – SASSETTA (LI)

Le Parc de Poggio Neri est une destination idéale pour les passionnés de trekking. Le parc s’étend sur environ 700 hectares d’une vaste forêt principalement composée de châtaigniers et de chênes verts traversée de nombreux sentiers à découvrir à pieds, en mountain bike et à cheval. Le sentier est ponctué d’espaces pique-nique aménagés et de fontaines à eau auxquelles vous pourrez remplir vos gourdes. Le parc offre en outre un sentier aménagé pour les personnes à mobilité réduite afin de donner à tous la possibilité de profiter de ses beautés naturelles.

PROMONTOIRE DE PIOMBINO – PIOMBINO (LI)

Le Promontoire de Piombino concilie de façon intéressante parcours à travers forêts méditerranéennes et mer pour les passionnés de trekking. Le sentier part des abords de Populonia et longe souvent la côte, offrant ainsi de magnifiques paysages marins avec l’île d’Elbe pour horizon. À la belle saison, les nombreuses criques -dont la plus connue est la « buca delle fate »- permettent de se baigner dans une eau cristalline. Au bout d’environ 8 km, le sentier se termine aux abords de Piombino (localité Salivoli).

PARC ARCHÉOMINIER DE SAN SILVESTRO – CAMPIGLIA MARITTIMA (LI)

Le Parc de San Silvestro ajoute à la promenade naturelle une note culturelle et archéologique. Les parcours qui traversent le parc sont ponctués de musées, anciennes mines, bourgs médiévaux et trésors archéologiques jusqu’à déboucher sur le site médiéval de Rocca di San Silvestro, vestige d’une fortification antique. L’entrée est payante et une visite guidée est disponible.

PARC CÔTIER DE LA STERPAIA – PIOMBINO (LI)

Le parc est composé d’une zone boisée courant le long du littoral aux dunes de sable fin caractéristiques, située sur la portion de littoral comprise entre Piombino et Follonica. Des tours d’observation typiques remontant à des temps reculés se dressent le long de la ligne côtière du Parc. Le Parc de la Sterpaia est idéal pour des promenades à pied ou en mountain bike, alliant le plaisir de traverser des forêts de chênes séculaires à celui d’une baignade dans la mer cristalline du Golfe de Follonica, dans les divers paysages typiques de la Maremme Livournaise. La pureté de ses eaux et la disponibilité de services aux baigneurs ont valu à cette zone la reconnaissance du Drapeau Bleu pendant plusieurs années.

PARC NATUREL DE MONTIONI – SUVERETO (LI) ET AUTRE COMMUNES

Le parc de Montioni se situe à quelques minutes de voiture de Poggio all’Agnello, entre Massa Marittima et Suvereto. Le Parc de Montioni qui s’étend sur environ 6 000 hectares se distingue par de vertes collines couvertes de forêts de chênes verts, chênes chevelus de Bourgogne, chênes et autres essences méditerranéennes. D’importants témoignages historiques subsistent en raison de l’ancienne production de charbon et de la présence de villages miniers. Le Parc propose à ses visiteurs une imposante étendue de sentiers de trekking praticables à pied, en vélo (mountain bike) et à cheval, ainsi que la possibilité d’admirer une riche faune peuplée de daims, chevreuil, sangliers, porcs-épics et de nombreuses espèces d’oiseaux. Un service de restauration est également disponible (restaurant « La Foresta », localité Montioni) au sein du Parc.

Suvereto – Suvereto (LI)

La campagne de Suvereto, parsemée d’exploitations agricoles, forêts de chênes-lièges et de chênaies, propose des promenades insolites dans un environnement à la fois naturel et anthropique, le long de la bien connue route des vins de la Côte des Étrusques. La zone de Suvereto est non seulement connue pour son vin (Doc Val di Cornia) mais également pour l’excellente huile d’olive vierge extra produite dans de nombreux pressoirs de la région. Cette promenade offre donc d’agréables moments de détente ponctués de dégustation de vin, d’huile et de plats typiques avec possibilité de visiter directement caves et pressoirs. Certaines visites requièrent une réservation.

Les coordonnées de guides spécialisés de trekking et de vélo sont disponibles auprès de la réception. Pour les familles et/ou les groupes.

ITINÉRAIRES ŒNOGASTRONOMIQUES SUR LA CÔTE DES ÉTRUSQUES TOSCANE

La culture du vin fait partie intégrante de la région de la Côte des Étrusques, comme le prouvent les prestigieux vins Doc : le Bolgheri Doc, le Montescudaio Doc, le Val di Cornia Doc, et le Doc Elba. La passion pour le vin se marie naturellement à celle pour d’autres produits typiques, tels que l’huile d’olive extra-vierge issue des vastes oliveraies (Moraiolo, Leccino et autres variétés autochtones) qui tapissent les collines de cette région tirant parti des influences bénéfiques de la méditerranée.

Divers itinéraires oenogastronomiques s’articulent le long de la Riviera des Étrusques, à travers des bourgs médiévaux riches en histoire mais également en produits typiques à déguster dans les nombreuses recettes de la cuisine toscane qui, sur la Côte des Étrusques allie des mets marins (cacciucco à la livournaise, vivaneaux, daurades, crustacés, pâtes à l’encre de seiche) à des produits du terroir (viande de race « Chianina » et gibier où se distinguent les plats à base de sanglier).

La Côte des Étrusques : une cuisine toscane et une série d’invitations oenogastronomiques, dont chacune est à goûter et à savourer.

ITINÉRAIRES ET TOURS EN TOSCANE EN VOITURE ET MOTO

L’intérieur des terres de la Côte des Étrusques propose divers parcours au cœur de la nature toscane à découvrir en moto, loin des autoroutes bondées, entre forêts séculaires, châteaux et magnifiques villes d’art.

ITINÉRAIRE EN MOTO DE POGGIO ALL’AGNELLO À SAN GIMIGNANO 111 KM (ALLER), EXCURSION D’UNE JOURNÉE

À partir de Poggio all’Agnello, passer par Venturina puis prendre la direction de Suvereto. À partir de Suvereto, suivre une portion de la vallée du fleuve Cornia en direction nord, vers Montescudaio, puis, arrivé à Casino di Terra, prendre la direction de Volterra et San Gimignano. Une halte est conseillée à Volterra pour admirer la magnifique ville d’origine étrusque, puis poursuivre une trentaine de kilomètres à travers les routes de la campagne toscane jusqu’à San Gimignano, ville mondialement connue pour avoir conservé intacte sa forme médiévale. Au retour, optez pour une variante (environ 120 km) de l’aller en passant par Colle Val d’Elsa et Castelnuovo di Val di Cecina afin de découvrir de nouveaux paysages entre les collines boisées toscanes. Il est recommandé de faire une halte dans le bourg pittoresque et caractéristique de Val di Cecina. L’itinéraire du retour comporte de nombreux tournants et convient davantage aux amateurs de conduite dynamique et sportive.

ITINÉRAIRE EN MOTO DE POGGIO ALL’AGNELLO À MONTESCUDAIO KM 71 (ALLER), EXCURSION D’UNE JOURNÉE

Depuis Poggio all’Agnello, traverser Venturina et prendre la direction de Suvereto, première étape possible avec arrêt dans le bourg médiéval, dans une cave à vin ou dans un pressoir du territoire pour déguster les spécialités. Poursuivre vers le nord jusqu’à Sassetta puis Castagneto Carducci, sur une route parallèle à la côte (distante d’environ 5-6 km, avec vue sur la mer). De Castagneto Carducci, redescendre en direction de Bibbona puis de là, remonter vers Montescudaio en suivant la crête des collines parallèles à la Côte des Étrusques. Après avoir visité Montescudaio dont l’emplacement sur les hauteurs offre une vue sur la mer, le retour peut se faire en redescendant vers la côte par Cecina puis, plus au sud, par San Vincenzo (trajet d’environ 48 km).

Ces mêmes parcours sont bien entendu disponibles à ceux qui privilégient les déplacements en voiture.